Automatisation des tests SAP avec TAF

Test Automation Framework

Objectifs des automatisation des tests SAP avec TAF

  • Utiliser au maximum l’investissement fait sur des cas de tests automatisés pour les processus les plus critiques dans les tests de régressions
  • Utiliser des outils intégrés à SAP Solution Manager pour planifier et exécuter des cas de tests automatiques
  • Déterminer aisément le meilleur plan de test possible pour un effort de test donné

Description des automatisation des tests SAP avec TAF

SAP Solution Manager offrait déjà la possibilité d’une interface avec HP Quality Center et QTP. La version 7.1 offre aussi des possibilités d’intégration avec IBM Rational. Mais pour les clients qui ne disposent pas de ces outils et trouvent les fonctionnalités standard (eCATT) trop limités, il existe une alternative en 7.1.

Le Framework eCATT a été enrichi et étendu pour permettre l’exécution virtuellement de n’importe quel script de test, par le biais d’une interface certifiée. C’est le nouveau Test Automation Framework qui s’intègre avec les fonctionnalités du Test Workbench (lancement de cas de tests automatiques) mais permet en outre une programmation de ces tests pour une exécution sans supervision, au cours de la nuit par exemple.

On notera également que des licences Quick Test Professional (au nombre de deux) sont fournies avec SAP Solution Manager et permettent aux clients qui le souhaitent de tester l’automatisation des tests avec cet outil puissant, sans coût important. Pour ce qui est du reporting, toutes les fonctionnalités du Test Workbench et de BW s’appliquent.

Gains des automatisation des tests SAP avec TAF

  • Planification simple des tests
  • Exécution automatique sans supervision ni intervention humaine
  • Enregistrement automatique des statuts et résultats de tests
  • Possibilité de planifier les tests de nuit, ce qui permet de gagner du temps pour les  utilisateurs-testeurs et de se concentrer sur le traitement des anomalies en journée.
  • réduction des coûts et des délais lors des phases de tests
  • Sécurisation des mises en production par une meilleure recette des changements

Processus ALM de référence : « Test Management »


Test Scope Optimization dans le cadre des Tests de Non-Régression

Objectifs de Test Scope Optimization

  • Déterminer aisément le meilleur plan de test possible pour une prise de risque tolérée
  • Déterminer aisément le meilleur plan de test possible pour un effort de test donné

Description de Test Scope Optimization

Dans le cas de l’import de Support Packages Stack ou d’Enhancement Package, le nombre d’objets modifiés dans le système est tel que la plupart du temps, l’ensemble des processus sont potentiellement impactés. Aussi, l’analyse BPCA ne permet pas de réduire le périmètre de test.

Pour répondre à cette problématique, BPCA offre 2 axes d’optimisation :

  • En classant les processus en fonction du nombre d’objets impactés par le changement,
  • En classant ensuite les processus en fonction de l’effort de test estimé (maintenu en attribut)

En utilisant la fonctionnalité d’optimisation de BPCA, on n’obtient plus une liste « brute » de processus ou étapes de processus à tester, mais bien une liste ordonnancée qui permet de viser le meilleur « rendement » exprimé en impacts potentiels testés par rapport au temps consacré aux tests. Cette fonctionnalité est une nouveauté de SAP Solution Manager 7.1.

Gains de Test Scope Optimization

  • Les responsables des tests identifient facilement les scenarios de test à effectuer en priorité
  • Identification du point d’inflexion après lequel les tests supplémentaires n’augmentent plus sensiblement la couverture du périmètre
  • Possibilité de “simuler” différents taux de couverture des risques
  • Détermination facile de l’effort de test à prévoir
  • Flexibilité dans la définition du plan de test final.

Processus ALM de référence : « Test Management »